lundi 24 octobre 2016

Two bodies, one soul...


"De ton corps j'ai rêvé dans la moiteur de mes nuits sans sommeil,
Et ton souffle j'ai senti contre mon épaule, contre ma poitrine,
Tandis que mes doigts égrenaient de douces pensées
Sur tes lèvres entrouvertes sur le souffle paisible
D'un aimé endormi dans les bras de son amant...

De ta poitrine j'ai caressé les plaines infinies, du nord au sud,
Du couchant au levant, quand les premières lueurs du jour
Ont effleuré tes cheveux entremêlés par la tiédeur de nos amours,
Tandis que mes jambes cherchaient la douceur de tes cuisses
Dans de tendres enlacements qui de deux corps ont fait une âme..."

Eraste de Saint-Amant, Poèmes garçonniers, 2005.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire