lundi 18 juin 2018

Farewell


"Non, attends, ne me dis pas "adieu", pas encore,
Nous avons tant à nous dire, ne pars pas, pas encore...

Je te connais si peu, j'ai encore tant à découvrir
Et je ne t'ai pas assez dit combien, combien je t'aime...

Tu es l'aurore de mes nuits, le crépuscule de mes jours,
Sans toi, il ne saurait il y avoir, y avoir de lendemain...

Comment vivre sans toi, mon aimé, mon élu, mon amant,
Sans l'espoir fou, sans l'espoir de te revoir ?"

Eraste de Saint-Amant, Poèmes garçonniers, 1995.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire