vendredi 29 juin 2018

Modulation de fréquences


"Toi et moi, nous nous comprenons à demi-mots
Au quart de tour, par un regard, un sourire...

Et tes yeux et mes lèvres, mes yeux et tes lèvres
Font fleurir de doux désirs sans jamais mots dire...

Car au fond, mais au fond de quoi, c'est tout simple,
C'est parce que c'est toi, parce que c'est moi...

Retrouverai-je jamais une âme-frère
Aussi intimement entrelacée à qui je suis ?

Tes yeux sont l'horizon de mes rêves, de mes pensées
Et tes lèvres sont une source d'eau vive dans le désert de ma vie..."

Eraste de Saint-Amant, Poèmes garçonniers, 2005.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire